Le parc de Schönbrunn au XIXe siècle

Au XIXe siècle, en réponse aux tendances de l'architecture de jardin de l'époque, la partie située à l'est fut transformée en jardin anglais.

Le parc de Schönbrunn au XIXe siècle

Au XIXe siècle, en réponse aux tendances de l'architecture de jardin de l'époque, la partie située à l'est fut transformée en jardin anglais. Pour abriter les nombreuses collections botaniques de la famille impériale, une nouvelle serre fut installée près du jardin botanique actuel, à côté du « jardin botanique hollandais » aménagé en 1753 par François Stéphane Ier. Le jardin botanique hollandais de François Stéphane dut alors céder la place à la monumentale verrière érigée entre 1880 et 1882, la grande serre aux palmiers. Le jardin de la serre aux palmiers fut aménagé par la même occasion. Un peu plus loin, en 1904, on construisit, le pavillon au cadran solaire, à l'origine prévu pour recevoir la collection appelée « nouvelle collection hollandaise ». Ce pavillon, aujourd'hui appelé « la maison du désert », présente divers spécimens de la précieuse collection de plantes grasses.

Littérature générale sur le jardin :

  • Hajos, Beatrix. Die Schönbrunner Schloßgärten. Eine topographisceh Kulturgeschichte. Wien-Köln-Weimar 1995
  • Hajos, Beatrix. Schönbrunner Statuen. 1773 bis 1780. Ein neues Rom in Wien. Wien-Köln-Weimar 2004
  • Kurdiovsky. Die Gärten von Schönbrunn. Ein Spaziergang durch einen der bedeutendsten Barockgärten Europas. St. Pölten-Salzburg-Wien 2005
  • Iby, Elfriede. Schönbrunner Schloßpark. Überarbeitete Auflage. Wien 2010
Le château de Schönbrunn Mobile App

Schönbrunn

Mobile App