Skip to content
Das Napoleon Zimmer

Le salon Napoléon

Cette pièce, aujourd'hui dédiée à la mémoire de Napoléon, était depuis 1746 la chambre à coucher commune de François-Étienne Ier et Marie-Thérèse. Au XIXe siècle, elle fut à plusieurs reprises réaménagée, comme le montrent les parties mises à jour lors des restaurations de 2007.

À l'occasion de l'exposition mondiale de 1873 à Vienne, les grands panneaux muraux entre les lambris en noyer furent tendus de magnifiques tapisseries de Bruxelles. Aujourd'hui, pour des raisons de conservation, celles-ci doivent être présentées de manière muséale et ne peuvent plus être utilisées comme tentures murales. Vous pouvez découvrir les différentes phases d'aménagement à l'aide des fragments exposés.

Lorsque Napoléon occupa Vienne, en 1805 et en 1809, il établit son quartier général à Schönbrunn. On suppose que durant ce temps, il utilisa cette pièce comme chambre à coucher. Son mariage en 1810 avec Marie-Louise, fille de l'empereur François II/Ier était censé sceller la paix entre les deux puissances. De cette union est né un fils, le duc de Reichstadt. Après la défaite, puis l'abdication de Napoléon, Marie-Louise amena son jeune fils de deux ans à Vienne où il grandit en sécurité à la Cour de son grand père dont était le petit chéri. Il partageait avec lui sa passion pour la botanique.

Son portrait d'enfant le représente en petit jardinier dans le parc du château de Laxenburg. Le jeune duc succomba en 1832 à la tuberculose à l'âge de 21 ans. Son masque mortuaire et son animal domestique préféré, une alouette huppée, évoquent le souvenir de cet unique fils légitime de Napoléon Bonaparte.

Back to main navigation

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Voir