Skip to content
Nussholzzimmer

Le salon en noyer, qui doit son nom aux lambris en bois de noyer, fut aménagé vers 1765 pour servir de salle d'audience à Joseph II, corégent de sa mère Marie-Thérèse. Le décor rocaille doré, les grands miroirs et les tables consoles originales, ramenées à l'occasion de la restauration, sont des caractéristiques typiques du rococo, qui atteignit l'apogée de l'élégance à l'époque de Marie-Thérèse.

Cent ans plus tard, cette vaste pièce servit également à François-Joseph de salle d'audience. C'est ici qu'il recevait en audience ses généraux, ministres et fonctionnaires de la Cour. Le lundi et le jeudi, l'empereur accordait aussi des audiences à de simples sujets. François-Joseph développa grâce à cette pratique une prodigieuse mémoire des visages qu'il garda jusqu'à un âge avancé.

Back to main navigation

Ce site utilise des cookies pour pouvoir offrir un service optimal à nos visiteurs.
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations ici: Déclaration de protection des données