Skip to content
Porzellanzimmer

Le salon des porcelaines

La salle appelée « Salon des porcelaines » servait de cabinet de travail à Marie-Thérèse ; aménagée vers 1763, elle a gardé jusqu’à ce jour son aspect d’origine. Décorée à la chinoise, ses lambris tout comme les boiseries sculptées peintes bleu et blanc imitent la porcelaine, très prisée au XVIIIe siècle.

Dans les lambris sont intégrées 213 gouaches finement encadrées, exécutées d'après les modèles des artistes français François Boucher et Jean Pillement par les enfants du couple impérial François Ier de Lorraine et Marie-Thérèse.

Lors de la restauration de cette salle en 2013, la surface des lambris et les boiseries sculptées ont été nettoyées afin de rendre aux imitations de porcelaine leur qualité d'origine. 

Pour des raisons conservatoires, les gouaches bleues, jusqu'à présent faussement prises pour des dessins à l'encre de Chine, n'ont pas encore été restaurées, mais soumises à une surveillance à long terme. L'enjeu est de développer un procédé doux qui permette de traiter les fortes décolorations brunâtres des œuvres sans les endommager.

Back to main navigation

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Voir