Skip to content
Le salon de l'impératrice (c) SKB, Photo: Alexander Eugen Koller

Le salon de réception de l'impératrice a lui aussi été aménagé en 1854 dans le style néo-rococo avec des lambris blanc et or et le mobilier assorti.

L’horloge devant le miroir présente une particularité étonnante : un cadran inversé au dos de l'horloge permet de lire également l’heure dans le miroir.

Les tableaux du salon méritent qu'on s'y attarde : deux portraits de l'impératrice Élisabeth témoignent de son impressionnante beauté. La peinture à l'huile de Hans Skallinsky présente l'impératrice parée de bijoux en rubis, la lithographie d'un artiste inconnu révèle la taille exceptionnellement fine d'Élisabeth.

Vous pouvez également voir quelques portraits au pastel des enfants de Marie-Thérèse. Le portrait de sa fille cadette, Marie-Antoinette, a été peint par Joseph Kranzinger et la montre en dauphine après son mariage, portant un costume de chasse à la mode. Le portrait a été réalisé à Versailles où le peintre avait expressément été envoyé par Marie-Thérèse pour faire le portrait de la future reine de France.

Back to main navigation

Ce site utilise des cookies pour pouvoir offrir un service optimal à nos visiteurs.
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations ici: Déclaration de protection des données