Skip to content
Blauer Chinesischer Salon

Le salon bleu chinois était anciennement le cabinet du conseil de l'empereur François-Étienne Ier. Cette pièce doit son nom au papier peint chinois à motifs floraux sur fond jaune qui faisait probablement partie du premier aménagement du cabinet de conseil, tout comme les lambris en noyer.

L'ameublement de style Louis XVI que vous y voyez a été reconstitué d'après une illustration du milieu du XIXe siècle.

C’est dans cette pièce qu’eurent lieu les négociations qui aboutirent à la déclaration du 11 novembre 1918 par laquelle Charles Ier, le dernier empereur d’Autriche, renonça à l’exercice du pouvoir. Le lendemain, la République autrichienne fut proclamée, mettant ainsi fin à l'histoire de Schönbrunn en tant que résidence impériale.

Back to main navigation

Ce site Internet utilise des cookies

Nous utilisons des cookies strictement nécessaires ainsi que des cookies d’analyse. Les cookies d’analyse ne sont activés qu'avec votre autorisation et servent exclusivement à des fins statistiques. Pour plus de détails sur les différents cookies utilisés, veuillez vous rendre dans les « paramètres des cookies ». Pour plus d'informations, veuillez consulter notre déclaration de protection des données.

paramètres des cookies