Skip to content
Blauer Chinesischer Salon

Le salon bleu chinois

Le salon bleu chinois était anciennement le cabinet du conseil de l'empereur François-Étienne Ier. Cette pièce doit son nom au papier peint chinois à motifs floraux sur fond jaune qui faisait probablement partie du premier aménagement du cabinet de conseil, tout comme les lambris en noyer.

L'ameublement de style Louis XVI que vous y voyez a été reconstitué d'après une illustration du milieu du XIXe siècle.

C’est dans cette pièce qu’eurent lieu les négociations qui aboutirent à la déclaration du 11 novembre 1918 par laquelle Charles Ier, le dernier empereur d’Autriche, renonça à l’exercice du pouvoir. Le lendemain, la République autrichienne fut proclamée, mettant ainsi fin à l'histoire de Schönbrunn en tant que résidence impériale.

Back to main navigation

Ce site utilise des cookies pour pouvoir offrir un service optimal à nos visiteurs.
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations ici: Déclaration de protection des données