Skip to content
Reiches Zimmer

La chambre riche

Jusqu'ici, cette pièce a toujours été présentée comme la chambre dans laquelle l'empereur François-Joseph est né en 1830. Mais d'après les dernières recherches, les pièces de l'aile nord étaient habitées jusqu'en 1835 par le couple héritier du trône, Ferdinand et Marie-Anne. Jusqu'à cette date, les parents de François-Joseph ne disposaient que de l'enfilade le long du côté oriental du château.

Le papier peint vert aux motifs de feuilles sérigraphiés, dégagé pour la présentation muséale de la pièce, date des environs de 1830 lorsque cette pièce servait de chambre à coucher à Ferdinand et Marie-Anne.

Aujourd'hui, elle contient le seul lit de parade de la Cour viennoise ayant survécu au temps. Il fut exécuté à l'époque du mariage de Marie-Thérèse et se trouvait à l'origine dans les appartements de l'impératrice dans l'aile Léopold de la Hofburg de Vienne. Assorties au lit de parade en velours rouge richement brodé d'or, les tentures murales sont brodées d'élément architectural. En 1947, le lit de parade se trouvait dans la « chambre riche » de la Hofburg, jusqu'à ce que celle-ci soit transformée en bureau de la présidence. Il fut alors démonté et mis en dépôt. À l'occasion de l'exposition Marie-Thérèse en 1980, le lit de parade fut réinstallé à Schönbrunn. Près de vingt ans plus tard, il fit l'objet d'une restauration minutieuse permettant une nouvelle exposition muséale. À cet effet, la pièce a été transformée en vitrine pour assurer le maximum de protection à cet ensemble textile extrêmement sensible.

Back to main navigation

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Voir